PETERS Pierre-Jean
Rien à signaler
Broché, in-8, 322 pp.
Journal personnel de la 1ière Guerre Mondiale, du 5 Août 1914 au 31 Août 1918.
De la page 31 (5/8/1914): "Tout le monde est triste ici, les figures se sont assombries, les gens circulent silencieusement dans les rues; l'angoisse, l'incertitude sur l'issue de cette lutte inégale pèsent lourdement sur les coeurs. (...) Beaucoup de personnes pleurent. Je suis triste également, infiniment triste quand je pense à Luce, à Louise et à Jeanny."
Note LT: Il n'y a donc pas question de partir en guerre en chantant, comme certains historiens veulent laisser croire.

L'Odysée de Peters pendant la guerre:
Sclayn > Wartet > Vedrin > Champion > Bouge > Wartet (Haie-du-Loup) >
Champion > Beez > Bonnine > Gelbressée > Bonnine > Champion > Wartet > Bioul > Couvin > Bourlers > Signy-le-Petit > Auvillers-les-Forges > Champlin > Aouste > Liard > Laon (en train vers Rouen) > La Fère > Jussy > Ham > Nesle >
Chaulnes > Villers-Bretonneux > Amiens > Darnetal > Rouen (28/8/1914) > Petit-Quéville > Petit-Couronne > Saint-Jacques > Rouen > Darnetal > Saint-Jacques > Quiévreville > Darnetal > Rouen > Le Havre (en train) >En bateau direction Folkestone >En bateau vers Ostende > Zeebrugge (en train) > Brugge > Gand/Gent > Lokeren > Hamme (salle Concordia) > Sint-Niklaas > Beveren-Waas > Vrasene > Haasdonk > Burcht > Kontich > Waarloos > Putte (près de Malines/Mechelen) > Rijmenam > Kontich > Elversele > Sombeke > Sint-Niklaas >Elversele > Sombeke > Sint-Niklaas > Hamme > Grimbergen > Dendermonde (en feu et ruines) > Sint-Gillis > Lebbeke > Opwijk > Lebbeke > Dendermonde > Hamme > Moerzeke > Hamme > Elversele > Sombeke > Waasmunster > Lokeren > Sinaai > Wachtebeke > Sleidinge > Aalter > Brugge > Oostende > Gistel > Westkerke > Gistel > Ichtegem (13/10/1914) > passage de l'Yser (15/10/1914) > Stuivekenskerke (hameau de Kaaskerke) > Diksmuide > Oostkerke > Lampernisse > Keiem > Stuivekenskerke (cabaret Lettenburg)(25/10/1914) > Oostkerke (26/10/1914) ... et puis ce sont les tranchés qui l'attendent. On parle de 'secteurs': secteur Pervijze, cantonnement de repos à Wulveringem, secteur de Nieuwpoort, secteur 'de Drie Grachten', secteur Ramskapelle, ...
'Le vendredi 24 septembre 1915 je suis parti pour le camp d'instruction des mitrailleurs à Criel-sur-Mer. J'y suis resté jusqu'au samedi 5 février 1916.' (p. 231)

A la page 23 nous lisons une vieille coutume pratiquée à Hasselt: "Quand un homme, même marié, rendait trop souvent visite à une femme, il risquait de se voir 'poser un tram'. Un farceur - ou un jaloux - porteur de deux seaux légèrement troués à leur fond (remplis de chaux liquide et tenus éloignés du corps par un cerceau) traçait à travers les rues deux lignes blanches parallèles figurant les rails d'un tram ... chemin dénonciateur reliant les habitations des deux coupables."


€ 20.0

BUY