AMOUROUX Henri
La grande histoire des Français après l'occupation: 9. Les règlements de comptes (Septembre 1944 - Janvier 1945) + 10. La page n'est pas encore tournée (Janvier - Octobre 1945)
Pb, grand in-8, 809 + 790 pp., photos, notes bibliographiques, bibliographie.
Le tome NEUF (1991) comporte quatre parties.
« Septembre » est une longue partie qui décrit le passage progressif de l'épuration sauvage, avec ses exécutions sommaires, à la reprise en main politique d'abord avec les cours martiales, puis les cours de justice. Les premiers procès (Béraud, Brasillach) touchent des intellectuels.
« Le parti communiste a-t-il voulu prendre le pouvoir ? L'auteur, comme la plupart des historiens y répond par la négative. Sont abordés les conditions de la dissolution des milices patriotiques qui étaient entre les mains du Parti communiste, et celles du retour de Thorez.
« De Gaulle : grands desseins, faibles moyens » évoque les misères et les difficultés d'approvisionnement... Le rationnement qui se poursuit. Le gouvernement provisoire est mis en place et réussit l'amalgame entre l'armée de libération et les FFI. Les premières nationalisations sont décidées.
« L'hiver le plus dur » titre évocateur, l'hiver est très froid, les biens les plus nécessaires manquent ; mais aussi débat interne sur les problèmes d'épuration, difficulté avec les Alliés sur les décisions stratégiques, notamment dans le maintien des troupes à Strasbourg, à la suite de la contre-attaque allemande.
Le tome DIX (1993) comporte également quatre parties:
« Janvier » est une courte introduction sur l'affaire de Strasbourg.
« Le printemps des captifs » est consacré aux rapatriements des prisonniers et déportés.
« Le printemps des guerriers» décrit les derniers combats jusqu'à la capitulation allemande du 8 mai 1945. Parallèlement l'auteur fait un bilan du gouvernement fantoche de Sigmaringen.
« Les grands procès » partie essentiellement consacrée aux procès de Pétain et de Laval.
« Les conflits de l'automne » porte sur les discussions politiques autour de la nouvelle constitution à mettre en place, alors que s'amorce une opposition entre de Gaulle et l'Assemblée qui conduira au départ du général.
€ 30.0

BUY