ROUSSEAU Jean-Jacques, commentaire de LEPAN Géraldine
Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1754)
Softcover, pb, 8vo, 62 pp., bibliographie. Etude de ce texte de 1754. 'La propriété est donc certes fondée au départ sur le travail, mais l'appropriation dépasse vite le strict nécessaire. Son développement provoque la disparition des terres disponibles, et reste en tout état de cause instable et contestable: "Ignorez-vous qu'une multitude de vos frères périt, ou souffre du besoin de ce que vous avez de trop, et qu'il vous fallait un consentement exprès et unanime du genre humain pour vous approprier sur la subsistance commune tout ce qui allait au-dela de la votre?" C'est alors l'inégalité de la répartition se traduit par le "plus affreux désordre" que des règles plus élaborées sont nécessaires. La propriété n'existe donc en toute rigueur que sous l'Etat, elle ne trouve son fondement incontestable que dans le contrat, lorsque les lois reconnaissent l'exclusivité de la jouissance d'un bien et avalisent le justice de la répartition. C'est la communauté qui assure "la légitime possession", change "l'usurpation en véritable droit, et la jouissance en propriété". C'est bien en ce sens que la propriété peut être dite à l'origine du contrat. De la propriété, naît ainsi l'inégalité, qui va rendre nécessaire l'institution de la société.'
A relire après 260 ans.
€ 10.0

BUY