Article
Article 201505182304: Dictionnaire de l

NN

Dictionnaire de l'Académie française, première édition, Paris, chez la veuve de Jean-Baptiste Coignard, imprimeur ordinaire du roi et de l’Académie française, 1694, article « Templier », p. 635.

ID: 201505182304

« TEMPLIER. Substantif masculin. C'était autrefois un chevalier d'un ordre militaire et religieux, institué dans l'onzième siècle pour conduire et défendre contre les infidèles, les pèlerins qui allaient visiter la Terre sainte. On les appela Templiers parce que la première habitation qu'ils eurent était proche du temple de Jérusalem et qu’ils en avaient la garde. On appelait aussi temples les lieux de leur demeure dans les autres villes. Et on appelle encore à Paris Le Temple le lieu où ils demeuraient autrefois. L’ordre des Templiers a été aboli.

« On dit proverbialement Boire comme un templier pour dire boire beaucoup, boire avec excès. »

Texte modernisé par l’auteur, tiré de : Dictionnaire de l'Académie française, première édition, Paris, chez la veuve de Jean-Baptiste Coignard, imprimeur ordinaire du roi et de l’Académie française, 1694, article « Templier », p. 635.

On notera que la définition ne varie pas dans la deuxième édition du dictionnaire intitulée Nouveau dictionnaire de l'Académie française et datée de 1718 (p. 670).