Article

NN

6 april 1884: eerste nummer van Le Mouvement Géographique

ID: 188404060961

The first edition of the 'Mouvement Géographique' was published in Brussels on April 6th 1884. Its primary aim was the promotion of Belgian colonisation in Africa. Although rarely publishing first hand information, the paper, nevertheless, constitutes a documentary source of great importance. Two periods can be distinguished in the history of the 'Mouvement Géographique'. Up to 1890, the paper is wholeheartedly behind the actions and plans of the Congo Free State and the colonial policy of Léopold II. From 1890, when the paper became the property of the 'Compagnies du Congo pour le Commerce et l'Industrie', it distances itself from the Congo Free State. Thus, in analysing the editorial contents of the paper and the personality of its founder, A.J. Wauters, it becomes clear that this paper represents an essential document on the first thirty years of Belgium involvement in the Congo. Furthermore, its level of specialisation and regularity of publication means that there is no real equivalent in any other colonising country.

link
ref: Henri Nicolai, « Le mouvement géographique, un journal et un géographe au service de la colonisation du Congo », Civilisations [En ligne], 41 | 1993, mis en ligne le 29 juillet 2009, consulté le 26 avril 2016.
link

--------------
Historique
Le premier numéro du Mouvement géographique parait à Bruxelles le 6 avril 1884. Ce journal, édité par l’Institut national de Géographie à Bruxelles, est fondé par Alphonse-Jules Wauters qui s’y exprime pendant plus de trente ans, d’abord comme rédacteur en chef, puis en qualité de directeur (1890-1914). Le Mouvement géographique parait bimensuellement puis hebdomadairement en Belgique de 1884 à 1922, avec toutefois une interruption en raison de la guerre de 14-18. Le journal a pour objectif d’entretenir ses lecteurs « des grandes découvertes et des grands travaux d’utilité publique »et de soutenir « tous ceux qui s’efforcent d’ouvrir des horizons nouveaux ». Au fil des années, le journal s’attache cependant plus spécifiquement « à faire connaître les progrès de l’œuvre africaine du Roi, les travaux et les entreprises des Belges au Congo ». L’optique générale est celle de la mise en valeur économique et commerciale, ce qui contraste avec les thèmes militaires et conquérants des discours français et anglais de l’époque. Pour l’essentiel, cette mise en valeur repose sur des reconnaissances exploratoires et sur l’établissement d’infrastructures techniques (chemins de fer, ports, tunnels, canaux,etc.). Par l’intermédiaire de ce journal qui informe, expose et soutient la conquête, Wauters fait partie de ces hommes de la première heure qui serviront les desseins de Léopold II en expliquant aux Belges les étapes de la conquête puis de l’établissement de l’Etat indépendant du Congo. Le Mouvement géographique est aussi censé représenter la politique léopoldienne, puis la politique belge au Congo, jouant ainsi du sentiment national pour gagner les sympathies.
Sources : BRUGAILLERE M.-Ch., « Un journal au service d'une conquête : Le Mouvement Géographique (1884-1908) », in HALEN P. et RIESZ J. (dir.), Images de l’Afrique et du Congo-Zaïre dans les lettres françaises de Belgique et alentour. Actes du colloque international de Louvain-la-Neuve (4-6 février 1993), Bruxelles-Kinshasa, 1993, pp. 23-37.