Article

LT

31 maart 1944: Edgar Sengier, baas Katanga-mijnen UMHK, naar Londen geroepen door Albert De Vleeschauwer (bijna smekend)

ID: 194403315578

FET 20030315

Zie ook HUNT 1995: scene 2

In voetnoot 5 verwijst HUNT naar GOUVERNEUR 1971 betreffende de arbeidskrachten in de mijn: die kwamen van stammen in Belgisch-Congo en van de Tutsi en de Hutu uit Rwanda Urundi en dat tot in 1937.Transcriptie van de brief:

Ministère des Colonies - Cabinet du Ministre

Londres, le 31 mars 1944

PERSONNELLE

Cher Monsieur Sengier,

Notre Gouvernement a été approché ces jours-ci par des "Government Representatives" pour examiner la question de l'uranium (production, exploitation, etc.) au Congo.

Nous avons eu une première conversation sous le sceau du plus grand secret. Nos conversations doivent se continuer et ne peuvent l'être utilement qu'avec votre collaboration personnelle et directe.

C'est pourquoi je vous convoque, au nom du Gouvernement, de toute urgence à Londres. Il ne m'est pas possible de vous en donner l'ordre, mais je vous supplie de considérer la présente convocation comme un devoir national tant pour vous que pour nous.

Il nous faut avec et par votre personne le maximum de documentation au sujet du métal en question, et votre collaboration active dans nos discussions ici.

Venir d'urgence par avion avec de la documentation secrète, le tout en conservant le secrèt sur le vrai motif de votre déplacement: cela va vous demander un effort et pourrait vous provoquer quelques ennuis. Nous essayons de simplifier ces derniers au maximum.

La présente est portée en Amerique par "a reliable official" qui remettra à Mr. Webster of the British Supply Council à Washington "who will in turn hand it personally to M. Sengier". Mr. Webster "will also be asked to make arrangements for M. Sengier to be given an air passage to this country as soon as possible, as well as facilities to bring his papers with him".

On insiste sur le "very confidential nature of our conversations" et de l'ensemble de la question.

Il ne peut être question d'en câbler au Congo ni même d'y demander quoi que ce soit en ce moment. Autour de vous il sera aisé de camoufler votre documentation en la noyant dans un ensemble.

Notre Ambassade et nos Services voudront évidemment vous rendre service: vous pourriez accepter d'être porteur d'un pli diplomatique ordinaire - pas trop lourd bien entendu ! - mais votre documentation à vous ne doit pas passer par leurs mains. Je vous demande de ne pas vous en dessaisir un seul instant.

Personne ne peut connaître l'objet réel de votre voyage. Je vous enverrai un câble laconique "pour la forme". Dès votre arrivée ici je vous communiquerai les noms de ceux qui sont au courant: nous sommes quatre.

Bon voyage et à très bientôt.

Bien à vous,

(sign.) De Vleeschauwer"

Zie ook: Sengier R. - La découverte du minerai de radium au Katanga. - Br., Union Minière du Haut Katanga, 1922, 8°, 30 p., C.3300

Land: COD