Article

LT

VOLTAIRE (François Marie Arouet) (1694-1778)

ID: 169411218945

François Marie Arouet, dit Voltaire fut l'une des grandes figures du Siècle des Lumières, qu'il traversa presqu'en totalité : il naquit le 21 novembre 1694 à Paris, d'un père notaire, janséniste austère qu'il n'aimait guère et mourut en cette même ville, le 30 mai 1778. Très jeune, il décide de se lancer dans la carrière littéraire et c'est à vingt-trois ans, au sortir de la Bastille où il avait séjourné plusieurs mois, qu'il prend la décision de changer de nom : il cesse dès lors de s'appeler François Marie Arouet et devient Voltaire, anagramme d'Arouet le Jeune. Commence alors pour le jeune homme une longue et brillante carrière d'écrivain, semée d'embûches et de succès.

Cette longue vie (il mourut à l'âge de quatre-vingt-quatre ans) fut celle d'un polémiste admiré par les uns, controversé et détesté par d'autres. Il a touché presque tous les genres littéraires, ce qui fit de lui un personnage pluridisciplinaire. Il a en effet écrit : des épopées (comme La Henriade), des poèmes (tel le Poème sur le désastre de Lisbonne), des tragédies (Zaïre...), des contes (Zadig, Candide, Micromégas...), des écrits historiques (comme son célèbre Siècle de Louis XIV). Mais il fut surtout pour l'Europe un Prince de l'esprit et des idées philosophiques, défenseur des victimes d'erreurs judiciaires, comme par exemple les Calas.

Voltaire fut donc tout à la fois poète et dramaturge, historien et philosophe. Pour rédiger ses nombreux écrits, de nature si diverse, notre écrivain a fort souvent été amené à s'informer et donc à consulter et utiliser un certain nombre d'outils, véritables voies d'accès aux documents et à l'information. On est cependant en droit de s'interroger : Comment au Siècle des Lumières, un écrivain tel que Voltaire s'informait-il ? Quels outils, quels types de sources d'information avait-il à sa disposition, et parmi celles-ci, quelles sont celles dont il s'est servi ?


Nous tenons à préciser que cet article n'étudie pas comment l'écrivain consacra une grande partie de son temps à la diffusion de ses oeuvres, en tentant de déjouer la censure. Notamment, il publia de nombreux ouvrages -parfois sous un faux nom-, mais peu d'articles de périodiques et chercha à communiquer au moyen de sa correspondance et par le biais de représentations théâtrales

http://biblio-fr.info.unicaen.fr/bnum/jelec/Solaris/d04/4picot.html (20041101)

19850064: XXXVII

Land: FRA