Article

De Gaulle Charles

S'il existe encore des bastilles, qu'elles s'apprêtent de bon gré à ouvrir leurs portes ! Car, quand la lutte s'engage entre le peuple et la Bastille, c'est toujours la Bastille qui finit par avoir tort !

ID: 194307141499

De Gaulle ne découvre donc pas la nécessité des nationalisations en 1944. Le 28 avril 1943, c'est á la radio de Londres qu'il a affimé sa volonté « qu'aucun monopole et aucune coalition ne puissent peser sur i'État, ni régir le sort des individus », ce qui supposera le contróle, par la nation, des « principales sources de la richesse commune ». Thème qu'il a repris á Alger, le 14 juillet 1943, avec les mots, les images, les références que fait naitre la célébration de la fëte nationale : « S'il existe encore des bastilles, qu'elles s'apprêtent de bon gré à ouvrir leurs portes ! Car, quand la lutte s'engage entre le peuple et la Bastille, c'est toujours la Bastille qui finit par avoir tort ! »

AMOUROUX, 1991: 549