Article

MITTERRAND Frédéric

La Mauvaise Vie

ID: 200500009831

La Mauvaise Vie est un récit, autobiographique mais romancé dans une certaine mesure1, écrit par Frédéric Mitterrand et paru en 2005 aux éditions Robert Laffont. Généralement salué par la critique à sa sortie, lauréat du prix La Coupole en 2005, l'ouvrage se vend entre 160 000 et 188 000 exemplaires, et 60 000 en format de poche, ce qui en fait un succès d'édition.

La prise de parole de Marine Le Pen provoque des réactions politiques. Le porte-parole du PS, Benoît Hamon déclare : « C'est au Président de la République de savoir si oui ou non, en étant impliqué dans la lutte contre la prostitution enfantine, on accepte de constater qu'un ministre [...] justifie le commerce sexuel ». Christine Boutin se dit choquée : « Je suis stupéfaite de voir que Frédéric Mitterrand en 2005 revendiquait du désir pour de petits garçons. ». Au-delà de ces accusations très graves, des critiques sévères sont formulées par des personnalités politiques (Manuel Valls, Patrick Bloche, Jean-Paul Huchon...) qui voient dans le livre une « apologie du tourisme sexuel » par le ministre de la culture . En parallèle, il est soutenu par Eric Besson, François Chérèque et Jean-Luc Mélenchon.

Land: FRA