ABS Robert

Emile Vandervelde

Préface d'Edmond Leburton. Pb, in-8, 375 pp. Dédicassé et signé par l'auteur. Emile Vanderdelde (°Ixelles, 25/1/1866 +Bruxelles, 27/12/1938). Grand Patron du socialisme belge à papa.
l'Attitude de Vandervelde quant à la reprise de l'Etat Indépendant du Congo de Léopold II fut remarquable. Lire les pages 85 s.
Les préocupations de VDV avec les questions de la propriété (1896-1900). (p. 141-142 s.)
A la p. 85, voir la note 11.

---
Né à Ixelles le 25 janvier 1866, décédé à Bruxelles, le 27 décembre 1938. Entre dans la vie politique dès l'âge de vingt ans. Représente les étudiants socialistes aux Congrès du P.O.B. de 1890 à 1892. Rédige le document qui deviendra en 1894 la Charte du P.O.B., connue sous le nom de « Charte de Quaregnon ». Devient député socialiste en octobre 1894 et dirige le groupe parlementaire jusqu'à sa mort. A la Chambre des Représentants, avant la première guerre mondiale, il s'intéresse particulièrement aux problèmes que pose la reprise du Congo par l'Etat belge, à la question de l'alcool et à la politique étrangère. En 1914, Vandervelde devient Ministre d'Etat, puis, deux ans plus tard, entre dans le Gouvernement belge siégeant à Ste-Adresse. Après l'armistice, il est un des signataires du Traité de Versailles. Ministre de la Justice, il attache son nom à d'importantes réformes du régime pénitentiaire. En 1925, Ministre des Affaires étrangères, Vandervelde prend une part prépondérante dans la rédaction des accords de Locarno. En 1935, il est Ministre de la Santé Publique dans le gouvernement van Zeeland. Dès 1936, il s'attache passionnément à la défense de la République espagnole. Il abandonne son portefeuille ministériel au début de 1937 et se consacre presque exclusivement à la lutte antifasciste.

ABS Robert@ wikipedia

€ 20.0