MARCHAL Jules [Delathuy]
L'Histoire du Congo 1910-1945. Tome 1: Travail forcé pour le cuivre et pour l'or. Tome 2: Travail forcé pour le rail. Tome 3: Travail forcé pour l'huile de palme de Lord Leverhulme.
Brochés, in-8, 3 volumes, 510 + 338 + 395 pp., illustrations N/B, cartes, bibliographie.







Note LT: JM démontre qu'il y avait une parfaite collusion entre la Belgique et l'Union Minière /Kilo-Moto , c.à.d. la Société Générale, en ce qui concerne le recrutement d'indigènes. Ainsi l'initiative privée profitait une fois de plus des services de l'état. A quel prix! Voir aussi le rôle d'Edgar Sengier et de Jules Cousin. Voir aussi notre schéma des relations entre Léopold II et les grands groupes privés.

Dans le deuxième volume JM décrit la reconstruction en 1923-1932 de la voie ferroviaire Matadi-Kinshasa. Le prix humain est dévoilé: 60.000 forçats, dont 7.000 moururent.

Le troisième volume expose les méthodes employées pour la création du 'royaume' de lord Leverhulme (cfr. Unilever )

Ce que Marchal dévoile est une honte pour l'état belge, pour les sociétés impliquées et pour les historiens belges qui ont 'oublié' ces faits. En effet, la collaboration et l'aveuglement existent toujours. S'il y a des excuses à faire ce n'est nullement par la population belge mais par les instances concernées.

Unavailable